Réussir son cappuccino

Toutes les techniques pour réussir son cappuccino !

Qui parmi nous n’aime pas le café ? À l’heure actuelle, nous sommes de plus en plus nombreux à y être accro et nous l’apprécions sous toutes ses formes. Parmi toutes les recettes de café existantes, l’une des formules les plus appréciées est le cappuccino. Car avec sa texture agréable et sa douceur en bouche, on en veut toujours plus !

Dans cet article, je vais vous expliquer comment réaliser un bon cappuccino, mais surtout, comment le réussir.

L’origine et les composants du cappuccino

L’histoire et les véritables origines du cappuccino restent assez floues, certains disent que cette recette n’est pas italienne et qu’elle viendrait d’un Polonais. Polonais qui serait venu s’installer à Vienne et qui aurait repris une recette de café avec de la crème qu’il aurait apprise lorsqu’il travaillait chez des Turques.

Tandis que d’autres disent que le cappuccino serait une inspiration du café viennois et qu’ils auraient seulement effectué un petit changement avec la crème fouettée qui aurait été remplacée par de la mousse de lait.

Bref, après cette petite parenthèse historique, venons-en aux faits !

Le vrai cappuccino se compose de trois éléments qui doivent être séparés, éléments qui sont les suivants :

  • Du lait chaud ;
  • Une mousse épaisse ;
  • Une double dose de court expresso.

Ces trois éléments doivent former trois étages bien distincts que l’on doit absolument remarquer à travers le verre de votre cappuccino. Si ces trois étages ne sont pas visibles, c’est que vous avez forcément loupé quelque chose dans la réalisation de votre boisson caféinée. Ne vous inquiétez pas, je vous livre mes conseils de préparation dans la suite de cet article !

Vous pouvez également trouver une autre forme de cappuccino qui est, en quelque sorte, revisitée, et se compose des éléments suivants :

  • D’une double dose de court expresso ;
  • D’une quantité de lait moussé.

À quoi faut-il faire attention pour réussir son cappuccino ?

Il y a une chose très importante qu’il faut prendre en considération et qu’il faut absolument réussir pour obtenir un véritable cappuccino, c’est la mousse de lait. C’est en effet la texture de cette dernière qui va déterminer si votre cappuccino est réussi ou pas.

Pour être réussie, votre mousse doit avoir une bonne texture, cette texture doit se situer entre une texture légère et solide. Petite explication : il faut que votre mousse soit légère et douce lorsque vous l’avez en bouche, mais dans votre verre, cette dernière doit être bien solide. C’est-à-dire qu’elle ne doit absolument pas se mélanger avec l’expresso. Comme je sais que vous n’êtes pas tous barista de formation (et moi non plus), je vous ai préparé les étapes à suivre pour réussir une mousse onctueuse rapidement et au micro-ondes :

Voici les étapes à suivre qui sont simplissimes :

  1. Tout d’abord, versez votre lait dans un bocal en verre. N’en mettez pas trop, le lait doit arriver uniquement à la moitié du bocal. Vous l’aurez compris, il faut de la place pour la mousse !
  2. Placez ensuite votre bocal non fermé au micro-ondes pendant 60 secondes, afin de faire chauffer le lait.
  3. Pour finir, sortez le bocal du micro-ondes, refermez-le, et secouez-le énergiquement durant une vingtaine de secondes.
  4. Votre mousse de lait est prête !

Faite de cette manière, votre mousse devrait être assez riche et très onctueuse. Et si votre mousse est réussie, sachez que vous avez déjà votre cappuccino réussi à moitié !

Préparation du cappuccino

Pour réussir votre cappuccino, vous devrez, bien évidemment, suivre quelques étapes que j’ai pris le soin de vous répertorier :

Voici les étapes du cappuccino traditionnel :

  • Moudre les grains de café ;
  • Tasser le café ;
  • Préparer un expresso ;
  • Faire une mousse avec du lait bien froid et entier ;
  • Terminer avec un beau dessin sur la surface du cappuccino.

Pour commencer votre préparation, il va falloir moudre les grains de café, mais faites attention, car des grains trop moulus et trop gras ne vont pas permettre au café tenir et vice-versa. Une mouture trop fine va donner un goût très amer et vraiment désagréable, donc, vous devrez vous assurer de trouver le juste milieu entre une mouture trop fine et une mouture trop grossière.

La deuxième étape, c’est de tasser votre café, cette partie de la préparation est hyper-importante et ne doit absolument pas être négligée. Quel que soit le moulin que vous utilisez, votre café moulu va être réparti de façon désordonnée dans le filtre. Il est alors nécessaire de niveler cette dose pour commencer.

La technique la plus classique et plutôt efficace est d’utiliser votre doigt et de le passer à ras du filtre. Cela va également vous débarrasser du surplus de café, surtout si vous n’utilisez pas de balance pour doser. Cependant, si vous disposez d’un égalisateur, n’hésitez pas à l’utiliser. Car l’utilisation d’un égalisateur reste la méthode idéale pour distribuer le café de manière uniforme.

Pour réaliser un expresso, vous pouvez simplement utiliser votre machine à expresso, mais cette dernière doit être de bonne qualité pour que vous puissiez être certain d’obtenir un expresso qui tient bien. Juste après la préparation de votre expresso, commencez à faire votre mousse. N’hésitez pas à reprendre les explications pour réussir une mousse maison, rapidement et efficacement, que je vous ai données un peu plus haut dans cet article.

Enfin et en dernier lieu, vous pouvez faire un dessin avec la mousse de lait sur la surface de votre cappuccino. D’ailleurs, soyons honnêtes, car après le goût et la texture, c’est quand même ce qui nous attire le plus dans ce café !

Je vous souhaite à tous un bon cappuccino !